Facteur #2/3 : La concurrence des startups